120 BPM et Au revoir là-haut triomphent aux César

L'argentin Nahuel Pérez Biscayart avec son César du meilleur espoir masculin pour 120 Battements par minute. ©Charles Platiau

Cinéma

120 BPM et Au revoir là-haut triomphent aux César

Solidarts

Sans véritable surprise, 120 battements par minute et Au revoir là-haut sont les grands vainqueurs de cette 43ème cérémonie des César en remportant à eux seuls 11 récompenses. Découvrez le palmarès complet de la soirée.

Vendredi dernier se tenait la 43ème cérémonie des César dans la salle Pleyel à Paris. C’est sans véritable surprise que le film poignant de Robin Campillo, 120 Battements par minute, est reparti avec six trophées en poche, dont celui du meilleur film et celui du meilleur scénario original. Juste derrière, le formidable Au Revoir Là-haut d’Albert Dupontel a quant à lui raflé cinq statuettes dont celles du meilleur réalisateur pour ce dernier, meilleur adaptation pour le vainqueur du prix Goncourt 2013 Pierre Lemaître ou encore meilleur photographie pour Vincent Mathias. Plus surprenant, la comédie Le Sens de la Fête d’Eric Toledano et Olivier Nakache et le troublant Grave de Julia Ducournau sont repartis bredouilles en dépit de leurs nombreuses nominations. Le film Petit Paysan de Hubert Charuel a lui aussi créé la surprise en remportant trois César, celui du meilleur premier film et ceux du meilleur acteur et de la meilleure actrice dans un second rôle pour les très bons Swann Arlaud et Sara Giraudeau.

La cérémonie, dédiée à l’inoubliable Jeanne Moreau, a également été marquée par l’émouvante déclaration d’amour de Pénélope Cruz au cinéma français. L’actrice oscarisée espagnole était visiblement très émue de recevoir un César d’honneur des mains de son mentor Pedro Almodovar et de l’actrice  Marion Cotillard et devant son époux Javier Bardem.

 

Palmarès complet de la 43ème cérémonie des César :

Meilleur film : 120 battements par minute, Robin Campillo

Meilleur réalisateur : Albert Dupontel,  Au revoir là-haut

Meilleur premier film : Petit Paysan, Hubert Charuel

Meilleur documentaire : I'm Not Your Negro, Raoul Peck

Meilleur film étranger : Faute d'amour, Andreï Zviaguintsev

Meilleure photographie : Vincent Mathias, Au revoir là-haut

Meilleure actrice : Jeanne Balibar, Barbara

Meilleur acteur : Swann Arlaud, Petit Paysan

Meilleure actrice dans un second rôle : Sara Giraudeau, Petit Paysan

Meilleur acteur dans un second rôle : Antoine Reinartz, 120 BPM

Meilleur espoir féminin : Camelia Jordana, Le Brio

Meilleur espoir masculin : Nahuel Perez Biscayart, 120 BPM

Meilleurs décors : Pierre Quefféléan, Au revoir là-haut

Meilleur montage : Robin Campillo, 120 BPM

Meilleure musique originale : Arnaud Rebotini, 120 BPM

Meilleur son : Olivier Mauvezin, Nicolas Moreau et Stéphane Thiébault, Barbara

Meilleur scénario original : Robin Campillo, 120 BPM

Meilleure adaptation : Albert Dupontel et Pierre Lemaitre, Au revoir là-haut

Meilleurs costumes : Mimi Lempicka, Au revoir là-haut

Meilleur film d'animation : Le Grand Méchant Renard, Benjamin Renner et Patrick Imbert

Meilleur court métrage : Les Bigorneaux, Alice Vial

Meilleur court métrage d'animation : Pépé le Morse, Lucrèce Andreae

César du public : Raid Dingue, Dany Boon

César d'honneur : Penélope Cruz

Partager

Suivez nous

Newsletter


Recevez notre newsletter
tous les mercredis.